"Les Échecs mettent en conflit, non pas deux intelligences, mais deux volontés." Lasker

Les dernières actualités du Cercle Potemkine, club d'échecs de Levallois.

Le 11/11/2019 à 18:42

Auteur : Hugo

Ecrire/lire Commentaires(5)

Départementale 1

Victoire 1-0 contre Issy

Nous accueillons hier l'équipe d'Issy pour une rencontre de D1 qui s'annonçait déséquilibrée sur le papier, puisque nous accusions en moyenne sur chaque échiquier un déficit de l'ordre de 200 points zélos.

Au premier échiquier, Christian joua avec les blancs une semi-slave dans laquelle il donna rapidement un pion central pour l'initiative et ainsi ouvrir pour son fou une diagonale vers le roque adverse, mais perdit dans la foulée un 2e pion, cette fois-ci sur un sacrifice en h3 qui aurait été suivi d'un mat rapide s'il avait accepté. Avec 2 pions de moins et une attaque sur son roi qui semble vulnérable, sa position semblait désespérée, et je m'attendais à tout moment à voir Christian tendre la main.

Je jouais au 2e échiquier pour avoir les noirs et jouer ma sicilienne Najdorf fétiche, mais bien évidemment mon adversaire joua d4 et je répondis par une Ouest-indienne bizarre qui se transforma en semi-slave, avec une attaque des blancs à l'aile dame.
Guy avec les blancs affronta une slave, qui me sembla assez positionnelle, avec une bataille pour le contrôle du centre.
Enfin, Pierre avec les noirs joua la variante Caro Kahn de l'anglaise, les blancs poussant rapidement leur pion g pour attaquer le roque noir.

Christian réussit à survivre à l'attaque noire, en échangeant les dames, il avait toujours deux pions de moins mais parvint à trouver un peu de contre-jeu. Il restait cependant sous forte pression.

La partie de Pierre se complexifia, les blancs semblaient avoir une attaque très dangereuse, mais le cavalier et la dame noire avancèrent profondément dans le camp adverse pour créer une diversion.

Après quelques échanges, mon adversaire réussit à placer un cavalier sur un poste avancé très désagréable, mais j'obtins un peu d'initiative à l'aile dame.
La partie de Guy semblait équilibrée, avec fou et cavalier contre une paire de fous, mais dans une position encore assez fermée.

À ma grande surprise (agréable, bien sûr), la partie de Christian se termina par une nulle.
Dans la foulée, l'adversaire de Pierre ne trouva pas le meilleur coup dans une position sauvage et Pierre garda son calme pour marquer brillamment le premier point.

La position décisive (les noirs viennent de jouer Tg2+!)

:

Guy et son adversaire ne parvinrent pas à faire la différence et se serrèrent bientôt la main, avec cependant des regrets pour Guy.

Je me voyais déjà sinon en haut de l'affiche, du moins gagnant, avec une attaque de mat et un pion avancé que mon adversaire ne pouvait défendre qu'avec sa dame,sa tour s'étant imprudemment éloignée.
J'avais cependant oublié un détail, une prise de pion sur échec qui m'obligea à échanger les dames (trait aux blancs)

et je proposai nulle avec un pion de plus dans une finale de tours, mon logiciel me confirmant a posteriori qu'elle était très difficile à gagner.

Bilan, une victoire contre la meilleure équipe de la compétition (en fonction des équipes constituées pour le premier tour).

Bon pour le moral après un dimanche difficile dans les 2 critériums (défaites 0-3 et 0-2), et une première ronde de National très déséquilibrée (en notre faveur).

Le tableau de résultats

 


2e Clasico en 6 jours : Caramba, encore raté...

Après la victoire morale et artistique (en critérium as roi), mais défaite comptable de dimanche dernier, brillamment décrite par Laurent, nous accueillions hier nos voisins et rivaux de Bois-Colombes pour une revanche, cette fois-ci en D1. Captain Karim était absent, et nos adversaires affichaient des Elos sensiblement supérieurs au nôtres, entre 130 et 200 d'écart, et leur 4e échiquier, mon adversaire, surpassait celui de Christian, notre tête de proue. Mais à cœur vaillant rien d'impossible, nous étions bien déterminés à vendre chèrement notre peau. No Pasaran...

Tout commença bien, mon adversaire joua très vite, dans le style pistolero évoqué par Laurent dans son récit (c'est lui qui a battu Bruno dans un quasi-blitz sauvage dimanche dernier), et je réussis à réfuter une attaque prématurée. Après quelques échanges nous arrivâmes dans une finale Tour + Cavalier contre Tour + fou (j'avais les Noirs),  avec un pion avancé de chaque coté, sur la même colonne. Celui de mon adversaire se transforma en proie pour ma tour, tandis le mien était défendu solidement par mon fou. Les blancs tentèrent de gagner un autre pion en compensation, et y parvinrent, mais ceci leur coûta leur cavalier, et donc la partie. Il était à peine 16h, et nous menions 1-0. Je pus donc observer les batailles qui se menaient sur les 3 autres échiquiers.

Au 2e, Thomas, avec les noirs, joua un remake de la charge de la brigade légère : une partie caractéristique de son style offensif, en ne roquant pas, et en lançant ses pions de l'aile roi à l'assaut du roque adverse. L'attaque était très dangereuse et aurait probablement réussi contre un adversaire moins fort ; mais les blancs ne se désunirent pas et démontrèrent que la meilleure façon de se défendre était de bloquer les pions sans les prendre ; Thomas, voyant que son attaque échouait, brûla ses vaisseaux et envoya sa tour à l'abordage, oubliant ce faisant de défendre une menace de mat en 1....

1-1 donc, il restait 2 échiquiers, Christian et Bruno, qui avaient les blancs. Christian joua lui aussi dans son style caractéristique d'Anaconda de l'échiquier, qui construit lentement sa position pour étouffer son adversaire. La finale (tour + pions)  faisait peine à voir pour les noirs, dont les 4 pions éparpillés façon puzzle  faisaient face aux 5 pions de Christian, organisés en bataillons rangés et disciplinés. On aurait dit un affrontement gilets jaunes contre CRS...;-), et je n'aurais pas misé un kopeck contre une victoire des CRS Blancs. Et puis...les noirs se défendirent du mieux qu'ils pouvaient, ce qui n'aurait pas dû suffire, mais après des échanges de pions, Christian se trompa en éloignant son roi de son aile, où aurait dû se jouer la victoire, et les Noirs trouvèrent un coup miraculeux qui donnait temporairement un pion, mais en détruisant la structure des Blancs, et la nulle fut signée peu après.

Le sort du match reposait donc sur Bruno, qui comme à son habitude était arrivé avec 40 minutes de retard. Dans une finale complexe avec tour et cavalier de chaque côté, Bruno perdit un pion, mais avec du contre-jeu, qui reposait en particulier sur un pion passé à l'aile dame. Il trouva de très beaux coups avec son cavalier, regagna un pion, puis il prit l'avantage, avec le gain d'un pion puis d'un 2e. Certes, son pion avancé était menacé, mais il semblait être en capacité de le défendre, et le gain paraissait hautement probable, d'autant plus que son adversaire était en zeitnot, alors que Bruno avait encore 50 minutes, soit à peu près le temps disponible lors de son arrivée. Mais adieu veaux, vaches, cochons, les noirs tendirent un piège qui réussit, et Bruno perdit la qualité et ses pions d'avance. Une véritable arnaque, mais comme probablement Bruno a dû en gagner quelques unes au cours de sa carrière de pirate...

1-2 donc, une issue frustrante, mais de belles parties.

Les résultats officiels

Volveremos...

 

 


Départementale 1 Victoire contre le champion en titre !

Nous avons joué samedi la ronde 2 de la première division départementale. Après une défaite à la ronde 1 contre Bagneux, nous nous déplacions sur les terres du champion départemental en titre, Issy-les-Moulineaux. Nous nous attendions à un match très difficile. A notre arrivée, cependant, nous avons trouvé un maître des lieux, le légendaire André Marchand, un peu désabusé. Manifestement, les meilleurs joueurs Isséens n'étaient pas eu rendez-vous, et ce sont les joueurs de l'équipe de D3 qui ont été alignés face à nous.

La rencontre ne fut pas si simple pour autant. Certes, un premier point fut rapidement marqué par un Bruno passant en coup de vent, comme à son habitude. En commettant une grosse bourde, comme je n'en avais pas fait depuis longtemps, je permis à nos adversaires d'égaliser. Christian l'a emporté après une partie bien construite. Georges qui semblait avoir l'avantage s'est embourbée dans une finale de fous de couleurs opposés où ses pions de plus n'ont servis à rien. Après avoir refusé la nulle, son adversaire faillit même le mettre en zugzwang après un ballet de fous et de rois particulièrement long et soporifique pour les spectateurs. Georges a tenu bon cependant et s'est fait un plaisir de refuser à son tour la proposition de nulle de son adversaire, en s'exclamant à la fin de la partie "je fais nulle quand je veux !".

Victoire 2 à 1. Les résultats de la D1 sont à retrouver ici


Articles plus anciens

Le 21/10/2018 à 17:55

Auteur : Hugo

Ecrire/lire Commentaires(0)

Départementale 1

Défaite 2-1 en D1 contre Bagneux

Nous avons entamé la compétition de D1 par une courte défaite.

Sur le papier le match était équilibré, avec un avantage pour Karim et Mathias, et un handicap pour Jean-Philippe et pour moi.

Mathias avec les Noirs manqua de vigilance en sous-estimant l'attaque de son adversaire, et en ne prenant sans doute pas assez de temps de réflexion 0 -1

Je jouais avec les Blancs une partie entière sans gaffe, performance à souligner ;-), et mon adversaire joua trop passivement, me laissant introduire une tour dans le camp adverse, bilan un pion gagné, un pion "a" passé et le gain quelques coups après, 1-1.

Karim avec Blancs sembla avoir l'initiative, mais la position s'équilibra et Karim prit sagement le 1/2 point, l'analyse montra en effet que son adversaire était dans doute mieux.

Tout reposait donc sur Jean-Philippe, dont la position était compliquée, son fou ne jouait pas, et son roi manquait également d'espace. Jean-Philippe tenta de harceler le roi adverse avec sa tour, mais le gibier se mua en chasseur, contribuant à tisser un inextricable réseau de mat,...1-2

A suivre...


Levallois - Neuilly , Acte 1

L'équipe de départementale 1 jouait ce week-end contre Neuilly, pour un avant goût de la rencontre de N3 le mois prochain.

Arrivé avec une demi-heure de retard, je jette un coup d’œil aux autres tables pour voir que Bruno n'était pas encore là, et que Georges et son adversaire avaient encore tous les deux l'intégralité de leur temps de réflexion et étaient déjà en finale, avec une qualité de plus pour Georges. Il rend la qualité pour gagner un pion et infiltrer sa tour, accentue la pression, gagne un deuxième pion, puis un troisième, puis laisse son adversaire placer une enfilade roi/tour et finit par perdre la partie. 

Entre temps, Bruno était arrivé, avait blitzé une vingtaine de coups avec son adversaire, puis avait accepté la nulle. Restait Paul et moi: Paul s'incline en finale après s'être laissé enfermé un cavalier plus tôt dans la partie, et pour ma part, je laisse une qualité en échange d'un pion passé soutenu par ma paire de fous. Mon adversaire est contraint de rendre la qualité mais je garde le pion de plus, ce qui me permet de conclure peu de temps après.

Résultat 2-1 pour Neuilly, revanche prévue le 18 mars prochain.


Tournois de Noël

Tout d’abord, très bonne année à tous !

En cette période de Noël, Hugo et Georges disputaient le Bois Colombes Chess Masters, tandis que j'étais en Suisse pour jouer le festival d’échecs de Bâle.

Au Bois Colombes Chess Masters, Hugo et Georges finissent respectivement 26e et 23e  de l'open B avec pour chacun 4 points sur 7.

Pour ma part, je continue ma désormais traditionnelle moission de poinits Elo de Noël avec 16 points distribués (ce qui reste cependant moins conséquent que les 46 de l’an dernier à Vandoeuvre). Malgré un départ satisfaisant (1.5/3), je me suis effondré sur la fin et finis le tournoi à 2/9.

Par ailleurs, les interclubs ont repris avant-hier avec la réception de Bois-Colombes en Départementale 1, qui alignait 4 joueurs à plus de 1900. L’équipe composée de Boualem, Bruno, Pierre et Georges réalise une belle performance en annulant le match 1-1 avec une victoire de Boualem et des nulles de Pierre et Georges.

Les résultats complets sont diponibles ici :

Bois Colombes : http://www.echecs.asso.fr/Resultats.aspx?URL=Tournois/Id/43001/43001&Action=Ga

Bâle : http://chess-results.com/tnr302586.aspx?lan=0&art=0&fed=FRA&turdet=YES&flag=30&wi=984

Départementale 1 : http://www.echecs.asso.fr/Equipes.aspx?Groupe=1310


Le 23/10/2017 à 10:05

Auteur : Hervé

Ecrire/lire Commentaires(1)

Départementale 1

D1 - Une ronde dans la cour des grands !

Résultats de la ronde jouée  Samedi contre Issy-les-Moulineaux (1er du groupe l'année dernière...) :

          1E ECHIQUIER :  Christian perd avec les Noirs après 6 heures de jeu dans une finale

                          de Cavalier contre Cavalier contre un 2062 Elo. (ancien 2250)

                          Comme il y a 15 jours contre un 2165, et manque la nulle dans la finale.

           2E ECHIQUIER :  Bruno fait nul avec les Blancs contre un + 2000 Elo.

           3E ECHIQUIER :  Hugo perd avec les Noirs après avoir fait une erreur dans l'ouverture,

                         et après un rétablissement et nouvelle erreur qui s'avère fatale.

           4E ECHIQUIER :  Pierre très anxieux en début de match de jouer contre un "1954 Elo"

                          explose son adversaire par une redoutable attaque de mat, son

                          adversaire abandonnant un coup avant le mat.

                          Bravo Pierre !!

          Résultat : Issy-les Moulineaux 2 - Levallois-Potemkine 1

Un début encourageant à ce niveau !