"Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours." Xavier Tartacover

Le 21/11/2016 à 18:02

Auteur : Admin

Nationale 3 la déroute !

Ce dimanche, nous avons joué la seconde ronde de Nationale 3 à l'extérieur contre Bois-Colombes. La lecture de la feuille de match nous a tout de suite mis dans l'ambiance. 6 joueurs à +2000 en face, alors que nous n'avons aucun. Il nous est arrivé de créer l'exploit , mais hier nous n'avons rien pu faire. Le score est éloquent : 6-0 pour nos adversaires !

Table 8 : Avec les noirs face à une ouverture Italienne, Georges semble s'être ennuyé et a obtenu la nulle sans forcer. 

Table 7 : De ce que j'ai vu, Hugo a de nouveau fait face à une Est-Indienne, ouverture contre laquelle il avait brillamment battu son "premier 2000". L'histoire ne s'est cependant pas répétée, et Hugo s'est incliné.

Table 6 : Caro-Kann d'avance avec les noirs pour Guy. Après une belle résistance, Guy s'est retrouvé mal au temps comme souvent et a fini par craquer contre un joueur nettement mieux classé (+200 points d'écart). 

Table 5 : Bruno n'a pas terminé aussi vite que d'habitude. On l'a même vu réfléchir sur des coups plus de quelques secondes, ce qui n'est pas bon signe chez lui. Défaite également.

Table 4 : Thomas est un joueur d'attaque, qu'il ait les blancs ou les noirs. Hier il a lancé un assaut sur le roque blanc, a raté quelques coups gagnants, et est tombé au temps au 23ème coup. 

Table 3 : Christian a été le dernier à terminer, comme souvent. Face à un adversaire qui a patiemment attendu la faute, Christian a fini par déposer les armes à la fin dune longue bataille de plus de 5 heures.

Table 2 : Une longue partie également pour moi. Après de nombreux rebondissements et après avoir résisté au jeu assez agressif de mon adversaire, j'arrive dans une finale avec la paire de fous de mon côté contre tour et pion de plus de l'autre côté. La position est égale, mais je tente de jouer pour le gain en sacrifiant un Fou contre deux pions, obtenant deux pions passés liés. Mon adversaire ne se laisse pas avoir et prend l'avantage. La nulle est finalement conclue dans une position qui après analyse avec l'ordinateur semble perdante pour moi avec un mat en un peu plus de 50 coups... (voir diagramme ci-dessous)

Table 1 : Karim a joué une partie tendue, qui m'est apparu peu claire tout du long. Je n'ai pas très bien vu comment Karim a finalement perdu. 

Au classement nous sommes après deux rondes 8ème/10. Prochain match le 4/12 contre le leader Enghien-les-Bains, une nouvelle rencontre difficile en perspective. 

Trait aux blancs

N3

 


Commentaires

Ajouter un commentaire


Aurélien le 22/11/2016 à 10:47

Merci pour vos précisions sur les parties :-)@ Karim : Tf4 suivi de Tf2 n'est pas suffisant, car 1.Tf4 Rxb3 et le roi noir ne pourra pas être délogé sans laisser le pion b2.Il faut donc jouer 1.Te4 !qui force la prise avec le Fou Fxb3. Ensuite 2.Te2+ pour éloigner le roi blanc et protéger le pion.@Hugo : Moi je suis partant pour les analyses, je suis là tous les lundis :-)

Thomas le 22/11/2016 à 10:44

oui ca serait bien de se montrer nos parties le lundi

Hugo le 21/11/2016 à 23:15

C'est un peu dur de parler de déroute face à un adversaire largement supérieur.Sur ma partie, j'ai un petit avantage (1,5),je passe trop de temps à calculer incorrectement que je ne dois pas prendre un pion, et en zeitnot je commets une erreur qui permet aux noirs de martyriser mon roque, et je perds au temps dans une position désespérée.Je proposerais bien que nous nous retrouvions le lundi soir au club pour analyser les parties du dimanche...

Karim le 21/11/2016 à 19:29

S'il te laisse prendre ses deux pions, c'est nulle, du coup, j'imagine Tf4 suivi de Tf2 (ou b4 si tu prends b2) mais il y a encore pas mal de travail...Quelques précisions sur ma partie: après une ouverture laborieuse, mon adversaire me laisse un peu trop de contre-jeu, et je passe de "pas au mieux" à "archi-gagnant" (+10 si jamais je mets ma dame en f3 au lieu de h5...). On finit par arriver dans une finale à peu près égale et pas évidente à jouer (une qualité contre un pion et un deuxième qui va tomber); en voulant simplifier et rendre ma qualité, je perds un pion et ne peut pas tenir la position.