"Donnez-moi un Cavalier en 6e et je gagnerais toutes mes parties." Steinitz

Le 08/02/2011 à 20:11

Auteur : Aurélien

N3 Match à couteaux tirés

Marc m’a fait remarquer que je n’avais encore fait de compte-rendu de notre dernier match de N3, alors que, tout de même, sa présence exceptionnelle méritait bien une note sur le site. Du coup je me lance, inquiet que faute de médiatisation un si bon élément quitte le navire à peine embarqué. 

Plantons le décor, nous jouions ce dimanche à domicile notre 6ème ronde de N3 face à la redoutable équipe de Lutèce-Echecs. Nos adversaires, en course pour le titre et la montée en N2, venaient pour prendre le max de points face à notre modeste équipe qui navigue à quelques encablures des eaux dangereuses de la zone de relégation. Nous verrons dans la suite du récit qu’ils ne nous ont pas fait de cadeaux !

Je suis arrivé vers 13H50 au club. Matthieu et Benoît étaient déjà là. Benoît qui arrive si tôt c’est bizarre, j’aurais pu me douter qu’il était pressé et que sa partie n’allait pas durer longtemps. Je fus suivi de près par le président, Olivier, qui nous a ouvert la salle. On a installé les échiquiers, le temps pour nos camarades d’arriver : nos premiers échiquiers Yuri et Mohsine, Marc, qui, comme je l’ai déjà dit, nous honorait de sa présence exceptionnelle, Daniel, fidèle au poste depuis le début de la saison, et bien sûr l’irremplaçable Valentine.

Nos adversaires ne sont arrivés qu’à 14H15, soit 15min en retard pour rendre leur composition d’équipe. Comme on n’est pas à non plus à un quart d’heure près un dimanche après-midi, je n’ai pas demandé l’application stricte du règlement, qui prévoit qu’on enlève à la pendule de nos adversaires l’équivalent de ce retard. Je ne savais pas, à ce moment là, l’amour que portaient nos invités de Lutèce-Echecs aux détails du règlement.

En remplissant la feuille de match j’ai eu la confirmation que nos adversaires n’étaient pas venus en touristes et que chaque point que nous marquerions serait un petit exploit. Ils n’ont pas succombé à la tentation d’envoyer une équipe plus faible et ont aligné les gros elos.

Je lance la rencontre et, comme pour une fois je ne joue pas, je peux observer attentivement les parties. Chacun adopte rapidement son style de prédilection. J’observe Yuri sortir rapidement des sentiers battus pour enflammer l’échiquier. Marc et Olivier prennent leur temps pour déterminer sur quelle couleur ils vont appuyer leur stratégie. Benoît balance les pions en avant sans trop se soucier des conséquences… Et là c’est le drame, je réalise qu’il a une pièce de moins. Je cherche vainement une attaque sur le roi qui pourrait justifier un sacrifice, mais non il n’y a rien. Ce n’était pas son jour. Quelques temps après Daniel annule comme souvent. C’est toujours ça de gagné, on ne prendra pas un 8-0 malgré la différence de niveau sur le papier. D’autant plus que Valentine, marque son point à l’issue d’une partie bien maîtrisée. 1-1, on se prend presque à espérer d’un bon résultat. Sur les deux premières tables, difficile pour moi d’évaluer les positions. C’est le feu sur l’échiquier, avec des rois au centre et des pièces dans tous les sens. Au 3ème, Marc a un peu de retard au temps mais une position qui m’a l’air solide. Matthieu, au 5ème, en revanche accumule retard au temps et position difficile. Etonnamment c’est Olivier qui, avec un elo inférieur de 200 points à son adversaire, semble s’en sortir le mieux.

Soudain, alors que je m’étais rassis, mes oreilles perçoivent le très léger bourdonnement d’un vibreur de mobile. Je lève les yeux pour voir qu’une discussion animée s’est engagé entre les joueurs du premier échiquier. Je me rapproche et découvre ce que je craignais, c’est le portable de Yuri que j’ai entendu et son adversaire demande le gain de la partie. Notre arbitre, Matthieu, n’a pas le choix et doit appliquer le règlement. Dommage pour la suite de la partie. Même si Yuri n’avait pas la meilleure position, cette fin brutale était un peu trop précoce à son goût.

Ensuite, Mohsine et Olivier rendent les armes à leur tour. Dommage pour Olivier qui est passé près du gain mais qui peu de temps après avoir pris l’avantage l'a redonné à son adversaire. Marc, pour sa première participation en N3, prend la nulle. C’était le moins qu’on puisse attendre du « maître ». Matthieu a été le plus long à batailler mais ses efforts resteront vains et il s’incline aussi. Défaite 5 à 1.

La soirée s’est finie au resto devant un bon couscous pour les derniers restants, rejoints par Georges et la femme de Marc. Echanges sympathiques au programme sur les parties des uns et des autres, sur les détails subtils des règlements échiquéens, et sur d’autres choses.

Après cette rencontre nous sommes 7ème/10, de peu au-dessus de la zone des reléguables. Il faudra donc assurer dans la dernière ligne droite pour ne pas retourner en N4.


Commentaires

Ajouter un commentaire


Christophe le 10/02/2011 à 21:44

Je rejoins Akiko et Aurélien, dont le compte-rendu n'avait rien d'agressif à part le titre accrocheur.Étant absent dimanche, je ne commenterais pas les faits du match. L'équipe de Lutèce était plus forte sur le papier et apparemment sur les échiquiers également. Cela ne sert à rien de s'envoyer continuellement des piques via Twitter, forum et blog interposés.Bonne continuation à vous.

Lutèce Echecs le 10/02/2011 à 11:38

Bonjour à tous,Merci pour vos réactions, positives cette fois ci. Nous avons été agressifs essentiellement car vous nous avez attaqué via Twitter de façon très déplacée et ce n’est pas par plaisir que nous relatons les faits qui ne vous mettent pas en avant.Sur le fond, plusieurs joueurs de notre équipe, dont le capitaine lui-même, sont également d’accord avec vous Marc concernant le fait que la partie aurait pu être continuée SI le match avait été joué en tournoi individuel. Mais en compétition par équipes, il y a une pression supplémentaire liée au résultat du match et qui est d’autant plus forte lorsqu’il y a un enjeu (jouer la montée ou éviter la descente par exemple) qui incite à éviter de prendre des risques inutiles.Finalement vous avez raison il n’y a rien de grave dans ce match et pour nous la page est tournée.Bonne continuation.

Ofo le 10/02/2011 à 11:31

Je précise que notre 6ème joueur a réagi comme ça car son adversaire ne l'aurait pas salué avant le début du match... après je ne suis pas sûr qu'on ait des témoins. Perso, comme Marc, je n'aurai pas débuté la partie dans ce cas.

Aurelien Ecalle le 10/02/2011 à 10:37

Bonjour Lutèce,Il ne faut pas trop mal prendre mon récit.Quelques précisions:Quand je parle de votre petit retard, c'est plus une boutade qu'autre chose. Juste pour dire qu'à mon humble avis ce n'est pas un mal d'être parfois un peu souple avec les règlements. Mais vous êtes tout à fait dans votre droit quand vous demandez le gain de la partie à cause du vibreur. Je ne le conteste pas et d'ailleurs je n'ai pas protesté sur le moment. Je ne dis pas non plus que vous avez gagné grâce à ça. Vous avez gagné 5-1, votre victoire est incontestable.Concernant la force de votre équipe, je ne dis pas que j'ai été surpris.Je dis : "En remplissant la feuille de match j’ai eu la confirmation que nos adversaires n’étaient pas venus en touristes et que chaque point que nous marquerions serait un petit exploit."Par confirmation j'entends que je m'y attendais. Et je ne dis pas que c'est anormal que vous ayez aligné une forte équipe même contre nous. Quand je dis que vous voulez marquer le max de points, ce n'est pas une critique. C'est juste un commentaire pour expliquer à mes lecteurs que nous abordions un match difficile pour nous.Pour le titre "à couteaux tirés": cela ne vise pas que votre équipe mais la mienne aussi. C'est une expression qu'on emploie souvent dans les commentaires sportifs pour dire que les adversaires ne sont pas fait de cadeau.Concernant l'attitude des joueurs, la politesse, certains de mes joueurs m'on fait des remarques mais ça ne concerne pas toute votre équipe et j'admet que mes joueurs ne sont pas forcément parfaits en la matière.Bref, comme dit Akiko dans le commentaires ci-dessus, il n'a pas mort d'homme!Cordialement

Akiko le 10/02/2011 à 01:53

Allons, il n'y a pas mort d'hommes!Comme le dit Marc, Yuri vient de reprendre les compétitions après des années de pause, il n'était sans doute pas au courant de la nouvelle règle. Arrêter une partie en pleine course est pour le moins frustrant quelle que soit la situation sur l'échiquier, on peut comprendre son amertume.Quant aux saluts qui passent totalement inaperçus, entre ceux qui soufflent un discret bonjour, ceux qui saluent de la tête ou des mains (ou des pieds) et ceux qui oublient de saluer, on peut bien avoir du mal à s'y retrouver... indulgence!Un balancement des pièces, ça mérite peut-être l'une de nos fameuses 'sanctions individuelles', non? ;-)

Marc le 09/02/2011 à 23:43

Je maintiens (en espérant qu'on ne remette plus en cause ma vision PERSONNEL de la chose) que je n'aurai probablement pas réclamé la victoire sur vibreur car je trouve la règle disproportionnée (mais je l'aurai prise sans discuter si l'arbitre intervient de lui même ce qui est de toute façon la règle car je n'ai pas envie non plus de révolutionner l'arbitrage)Dans mon commentaire j'explique que je ne m'en offusque pas non plus du fait que cette règle a été très largement popularisée et que les arbitres l'appliquent continuellement.En gros c'est la règle qui me parait disproportionnée et non pas le fait que votre joueur demande son application par un arbitre qui aurait dû de toute façon la faire respecter sans qu'on le lui demande (mais il jouait alors c'est pas facile non plus de tout gérer et on va pas s'amuser a faire un procès d'intention à tout le monde)Pour la "leçon de politesse" j'ai précisé que c'est ce qui m'a été rapporté par 2 joueurs et non ce que j'ai constaté car perso ma partie s'est déroulée "normalement" avec un adversaire agréable et que je n'ai pas ressenti d'ambiance "particulière" et j'ai cru voir que mon camarade à ma droite Moshine El-Farhi qui jouait contre Monsieur Lamorelle avait également une partie sans soucis particulier.En ce qui concerne notre jeune talentueuse féminine, chaque club a ou a eu ses problèmes internes, des départs, transferts, arrivées et prises de bec on en a tous connu dans tous les clubs et ça ne mérite pas forcément que l'on mélange tout.

Lutèce Echecs le 09/02/2011 à 21:44

Bonsoir!Nous devons reconnaitre que votre récit est un tout petit moins perfide que les commentaires de l’excité aux manettes des tweets qui apparaissent en première page à droite de votre site, une personne qui ne semble pas apprécier les joueurs d’échecs visiblement… Surprenant pour un club d’échecs quand même ! En tout cas avoir mauvaise réputation auprès de personnes aussi malfaisantes et dans le fond certainement envieuses ne nous touche pas et nous amuse même !Nous allons quand même remettre les pendules à l’heure !Concernant le retard présumé, notre équipe était arrivée à 13h45 (tous ensemble) à votre club et ne voyant personne nous sommes allés prendre un café à 2 pas de votre salle et sommes revenus à l’heure pour commencer le match, il n’y a eu aucune remarque à ce moment donc à quoi bon discuter inutilement…Concernant l’ambiance générale, nous étions très détendus et notre équipe soudée comme toujours a gagné sans bavure ce match relativement facilement, comme prévu j’ai envie de dire. Nous sommes restés respectueux et polis. Tout le monde a dit bonjour, certains joueurs ont analysé leurs parties avec leurs adversaires sans prise de tête, et vos joueurs ne nous ont fait aucune remarque particulière et à la fin nous étions plusieurs à attendre que le dernier de notre équipe à jouer termine pour retourner à notre club pour fêter notre victoire (comme après chaque rencontre de nationales) avec les autres équipes. Le capitaine de notre équipe vous a remercié pour l’accueil et nous nous sommes dit au revoir donc franchement nous ne voyons pas quel est le problème….A propos de notre équipe, nous n’avions rien contre votre club, notre équipe est la même quasiment depuis le début, ni plus forte, ni plus faible, ce sont les même joueurs qui participent depuis le début, excepté notre féminine qui pour le coup était plus faible que celle qui avait joué les autres matches. Si vous vous étiez préparé pour ce match en regardant le site de la FFE nos précédents matches, vous n’auriez eu aucune surprise… Désolé si cela vous a impressionné mais nous ne cherchions ni à faire le max de points, ni à gagner à tout prix ce match, ni à faire un match à couteaux tirés, ni à vous faire plonger au classement, nous avons juste joué aux échecs et gagné et pour nous il n’y a rien d’extraordinaire c’est juste un match de nationale 3. Et vous devriez être content de pouvoir jouer contre une équipe aussi forte et nous en remercier au lieu d’agir comme de mauvais perdants…Concernant ce fameux vibreur qui a sonné, bien entendu si cela était arrivé à l’un de nos membres, vous n’auriez pas réclamé le gain de la partie ! Allez soyez sérieux un peu… le plus étonnant dans cette histoire c que tout le monde dans la salle l’a entendu vibrer et c’est notre joueur qui a du faire appel à votre arbitre joueur qui sur le coup n’avait pas pris la peine de se déplacer et que dans un premier temps c’est notre joueur qui a du convaincre votre joueur qu’il avait perdu car celui-ci contestait ; apparemment il ne savait pas, mais enfin c devenu presque une règle élémentaire aujourd’hui ! Quel joueur de compétition ne sait pas ca? (Cette partie était en + très compromise pour votre joueur) dans un match par équipes vous êtes certainement l’un des rares clubs à trouver quelque chose à redire à cette défaite… Comble de la mauvaise foi, vous avez insinué que vous perdez le match à cause de cela !! et mettez en cause notre réputation pour ce simple fait. Ca c’est vraiment le plus risible !Le meilleur pour la fin ! La leçon de politesse et de savoir vivre que vous souhaitez nous donner… un seul exemple : au tout début du match votre jeune joueur au 6 se fait dominer rapidement et effectivement a une pièce de moins au bout d’une heure et demie de jeu et abandonne très vite ensuite. Celui-ci excédé ne prend même pas la peine de saluer son adversaire, balance les pièces au milieu de l’échiquier et traverse la salle de jeu en courant pour partir !Merci pour la leçon !!Allez sans rancune maintenant que tout a été à peu près dit OBJECTIVEMENTPS n’enlevez pas notre message trop rapidement j’ai remarqué que c’était une pratique courante sur votre site ! (cf le message de départ de votre club de votre féminine ce matin!)

Marc le 09/02/2011 à 01:52

A noter que mon adversaire a eu une attitude sympathique et correcte avant et après match. Pour le reste j'étais trop concentré pour détecter une ambiance "limite".Ils jouaient à fond, c'est vrai, peut être est-ce aussi pour ça qu'ils sont premiers du classement.Pour le tel, c'est regrettable en effet pour Yuri qui n'a pas joué depuis des années en compet et c'est vrai qu'un vibrement n'a rien avoir avec une sonnerie et je ne pense pas perso que j'aurai demandé la victoire pour ce point de règlement clairement exagéré, cependant j'ai déjà entendu cette règle plus d'une dizaine de fois déjà et j'ai toujours vu les arbitres la faire respecter même si le joueur adverse ne réclamait pas la victoire ! Dura lex sed lex.Par contre deux joueurs m'ont dit que leurs adversaires respectifs ne les avaient pas salués, perso je n'aurai même pas débuté la partie.

Marc le 09/02/2011 à 00:54

Impec.

Harris le 08/02/2011 à 21:29

Un beau commentaire très complet, merci.