"Seul un grand joueur sait à quel point il joue faiblement." Xavier Tartacover

Le 11/12/2017 à 13:40

Auteur : Karim

Nationale 3 - Ronde 3

Nous recevions dimanche dernier l’équipe de la tour Blanche pour la 3e journée de N3, qui compensait des tops elos relativement bas (du moins par rapport à nos précédents adversaires, ils restaient devant nous à chaque table sauf une) par une très forte homogénéité des elos, qui s’étalaient entre 1940 et 2020, ce qui faisait que nous rendions environ 50 points entre les tables 2 et 4 plus de 150 points par table à partir de la table 5.

L’exploit n’a pas eu lieu, et nous nous inclinons sur le score de 4-1 pour la tour Blanche :

  • Thomas fait une erreur dans une ligne théorique de l’Italienne et doit donner une qualité assez tôt dans la partie ; son adversaire finit par convertir l’avantage matériel.
  • Dans une finale avec tour et cavalier, Bruno joue un coup de roi malheureux et laisse faire une fourchette roi/tour dans une position qui semblait relativement équilibrée.
  • Georges manquant d’espace, ne parvient pas convenablement à sortir ses pièces de l’aile dame, notamment son fou de cases blanches. L’attaque à l’aile roi de son adversaire y gagne en efficacité et se conclut par le gain d’une qualité puis de la partie.
  • Christian perd un pion assez tôt et ne parvient pas à générer suffisamment d’activité. Malgré une assez longue résistance, les pions passés liés de son adversaire s’avèrent impossibles à arrêter.
  • Partie tranquille pour Boualem qui me semble légèrement mieux tout le long, mais la position s’aplanit après quelques échanges de pièces et Boualem prend finalement la nulle.
  • L’adversaire d’Hugo joue un début assez atypique avec un rapide b5 dans l’ouverture, qui est encaissé sans trop de compensations apparentes. Hugo gagne ensuite un deuxième pion, et arrive en finale avec tour et 2 cavaliers contre tour et 2 fous qui ont énormément d’activité. Hugo rend un premier pion, puis un cavalier, mais réussit quand même à tenir la finale tour fou et pion contre tour et deux pions.
  • Nulle également pour Aurélien qui, donne un pion avant d’entrer en finale, mais parvient à tenir sa finale de tours.
  • Victoire pour moi dans une partie très tendue où j’ai commencé à prendre l’eau en zeitnot un peu avant le 30e coup. Mon adversaire ne joue pas les coups les plus incisifs et finit par faire une faute au 40e, ce qui me permet de convertir sans trop de difficultés après le contrôle de temps.

Commentaires

Ajouter un commentaire