"Seul un grand joueur sait à quel point il joue faiblement." Xavier Tartacover

Le 23/11/2013 à 11:42

Auteur : Admin

Pierre défend les couleurs du club en terre irlandaise

Pierre est parti pour Kilkenny en Irlande pour profiter de la bière locale y jouer un tournoi d'échecs.

Pour suivre ses performances, ça se passe ici. N°1 au elo de son open, on ne peut attendre de lui que la victoire dans ce tournoi!


Commentaires

Ajouter un commentaire


Pierre le 23/11/2013 à 23:49

J'ai appris aujourd'hui que l'elo irlandais est justement sous-estimé et qu'il fallait grosso modo ajouter 150 points au leur pour avoir une correspondance avec le nôtre... Ça refroidit, non ?La deuxième journée a franchement été mauvaise. Je commence par me planter dans mon ouverture, et je me fais cogner. Ensuite, deux nulles qui auraient dû être des victoires... Une imprécision dans la première me fait basculer dans une finale de tours avec un pion de plus sans espoir de gain, si ce n'est la pendule (21 secondes pour mon adversaire), mais, bon prince, je lui accorde la nulle. Dans la deuxième, je suis désorienté par l'ouverture étrange de mon adversaire (un système à base de Cf3-d3-Cbd2-e4, pour ceux qui veulent expérimenter), mais je parviens à prendre un avantage certain. Puis, je me contente de prendre un pion qui ne constitue pas de menace immédiate au lieu de prendre celui qui en est une, et au coup d'après, plutot que de jouer la défense correcte, je suis tellement fatigué que je joue une gaffe énorme en l'ayant pourtant vue. C'est au tour de mon adversaire de m'accorder généreusement la nulle.Ceci dit, j'ai un bouc émissaire tout trouvé pour expliquer mes mauvaises performances : à 1 heure du matin, un poivrot a profité du fait que j'avais mal fermé ma porte pour s'introduire dans ma chambre et tenter de me convaincre que c'était la sienne. Comment voulez-vous jouer normalement après ça ?Bon, 2/4...

JeanO le 23/11/2013 à 12:07

zut ! mal lu, suis pas réveillé !

JeanO le 23/11/2013 à 12:05

hélas ! ça commence mal pour lui : perte contre un 1378. A croire que le élo irlandais n'est pas le notre