"Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours." Xavier Tartacover

Le 12/05/2018 à 10:10

Auteur : Hugo

Issy 18 à mi parcours

Aurélien, Bruno, Georges, Hervé (que je n'ai vu que dans la liste des joueurs) et moi jouons la saison 2018 du tournoi d'Issy-les-Moulineaux, toujours un franc succès malgré le fait qu'Issy, c'est loin (oui je sais, je l'ai déjà faite à de multiples reprises, mais elle marche toujours), qu'il fait chaud, encore que, moins qu'au début de la semaine, et que surtout, les organisateurs ont du mal à gérer le bruit dans les salles de jeu. Et en particulier dans les salles de jeux annexes situés près de la buvette : si la porte est ouverte, le bruit ambiant est insupportable, et si la porte est fermée, elle claque bruyamment toutes les 5 secondes... Même avec un casque antibruit sur la tête, c'est compliqué de se concentrer en tout cas, pour moi. J'envie ceux qui arrivent à faire le vide autour d'eux...

Pour en revenir, au tournoi lui-même, comme souvent, les performances à mi-tournoi sont contrastées. Aurélien joue à un niveau stratosphérique, avec une défaite in extremis avec les noirs lors de la première ronde après 5h30 de jeu contre un Maître fide à 2300, où il a eu l'avantage, puis a remarquablement résisté lors d'une très belle finale de Tours où la technique de son adversaire a fait merveille. Il a ensuite expédié 2 1700 avec une aisance déconcertante.

Par charité chrétienne, je ne m'étendrai pas à ce stade sur la performance de Bruno qui va sûrement se reprendre.

Georges n'a pas bien démarré, cumulant erreurs et incapacité à convertir des avantages, mais il va bien terminer, j'en suis persuadé.

Hervé a remporté 2 victoires contre des joueurs modestes, il doit désormais s'accrocher face à une adversité supérieure.

Pour ma part je sors d'un tournoi catastrophique à Malakoff (-32 points), mais là pour le moment le cycle s'inverse. j'ai  joué à la première ronde avec les noirs contre un gambit Blackmar-Diemer, j'ai bien neutralisé l'initiative de mon adversaire et trouvé une belle combinaison pour gagner. J'ai enchaîné ensuite 2 nulles contre des joueurs néerlandais classés 1940 et 1980, parvenant à maintenir un bon niveau de jeu, sans gaffe venant anéantir, comme à Malakoff, tous les efforts réalisés jusque-là. Pourvu que ça dure...

 

A signaler aussi que Melkior, MI, et un des deux enseignants du club, est à 3/3, fastoche...;-)

 

To be continued...

 

 

 


Commentaires

Ajouter un commentaire


Aurélien le 13/05/2018 à 17:07

Je découvre ton article Hugo, merci pour le "niveau stratosphérique", mais au final sur l'ensemble du tournoi ma perf est loin d'être stratosphérique :-) Nulle contre un 1700 pour finir, on dira que je paie en fin de tournoi la dépense d'énergie de la première ronde...Bravo Hugo pour ton solide tournoi et Bravo aussi à Georges pour sa remontée. Hervé s'est bien battu également.