"Les pions sont l'âme des échecs." Philidor

Le 22/12/2014 à 13:31

Auteur : Admin

2-2 contre Issy en D3

Compte rendu de Hervé :

compte-rendu succinct de notre tournoi contre Issy Samedi en D3. L'équipe était composée, dans l'ordre des échiquiers, de Guy, Paul, moi même et Matthieu.

Nos adversaires affichaient des classements Elo tous 1700 + soit largement supérieurs aux nôtres sur les échiquiers 2,3 et 4. 

Matthieu jouait avec les blancs  avec  300 Elo de moins,  la partie s'est orientée vers un française qui a rapidement permis à son adversaire de gagner un
pion central. Après une très bonne résistance, la finale tour contre fou donnait peu de chance à Matthieu contre ce joueur expérimenté.

J'ai joué avec les noirs une sicilienne Najdorf assez classique et sur les 13 premiers coups , Fritz me donnait un relatif avantage (-037), mon adversaire 1721 Elo 
arrivé 15 minutes en retard, jouait avec une grande décontraction en regardant les autres parties, ce qui m'a quelque peu énervé et déclenché une attaque 
de ma part peu réfléchie en avançant trop vite le pion d5 protégé 3 fois. La sanction fut immédiate puis un véritable Bérézina ,  perte d'une pièce et une qualité 
(Fritz +4), j'ai joué mécaniquement jusqu'à la fin . Cerise sur le cadeau mon adversaire a commis une faute que j'ai vue mais pas calculée ce qui m'aurait permis de 
revenir dans la partie  en gagnant sec un fou. La morale une partie n'est jamais complètement perdue ou gagnée jusqu'à la fin...

Paul jouait avec les blancs avec 200 Elo de moins, ouverture E4 - C5 suivi d'une sicilienne avec c3.  Paul connaissait visiblement bien son sujet, en tout cas mieux 
que son adversaire car il a pris un avantage positionnel et n'a jamais fléchi dans son attaque. la partie n'est pas allez jusqu'à  une finale gagnante car le mat
était proche;  l'adversaire a rendu les armes. Bravo à Paul ! une très belle performance. 

Guy enfin, jouait au premier échiquier avec les noirs contre un adversaire de force égale. Sur une ouverture d4- CF6 ; Ff5 -d5 (ouverture pion dame?) 
la position restait ouverte de part et d'autres. j'ai suivi la partie vers la fin,  Guy avait un avantage numérique contre de sérieuses possibilités de nulle  de son adversaire. 
Le match était tendu ! La pendule de Guy affichait quelques secondes restantes et  il jouait (Fisher) sans la regarder dans le dernières secondes - mauvais pour mon coeur ! 
Cela a duré longtemps avant un échange de dames et sacrifice de tour contre pion avancé pour laisser Guy avec un fou noir et un pion en G7  contre 3 pions liés côté roi pour son adversaire. je n'ai pas assisté à la fin de la bataille mais Guy l'emporte finalement après 5 heure de lutte.  Cela doit être compliqué de gagner avec un fou et un pion faisant face à trois pions liés  ...?  Bravo Guy une vraie démonstration de sang froid .

Au final avec un score 2 contre 2 , notre équipe après la troisième ronde reste en tête de son groupe 


Commentaires

Ajouter un commentaire