"Pour moi, les échecs ne sont pas un jeu mais un art." Alexandre Alekhine

Le 10/01/2016 à 23:55

Auteur : Admin

Week-end de Nationale 3

2 rencontres de Nationales 3 étaient au programme ce week-end. Nous jouions les deux matchs à domicile, le samedi face à Clichy et le dimanche face à Rueil.

Côté organisation, rien à redire évidemment, vu que tout était organisé de main de maître par le président. Les parties ont commencées à l’heure, le café était chaud, les pendules bien réglées et aucun incident n’est venu perturber le week-end.

Sur la feuille de match, nos adversaires étaient les favoris aussi bien le samedi que le dimanche. Concrètement nous étions inférieurs à l’elo sur 15 échiquiers, et supérieurs de quelques points sur un seul. 

Je ne vais pas tout vous raconter dans le détail. 16 parties, c’est beaucoup et ma mémoire a ses limites. Samedi, contre Clichy et face à nos anciens jeunes élèves (Florian, Joachim) passés à l’ennemi, nous n’avons pas été brillants. Seul Georges a vraiment assuré avec une victoire convaincante face à un joueur classé 150 points au-dessus de lui. Pierre fait même mieux avec une victoire contre un adversaire classé 200 points au-dessus, mais son gain au temps avec du matériel en moins manquait un peu de panache. Bravo quand même à Pierre qui est un spécialiste des retournements de situation et des sauvetages de positions désespérés. Bruno, qui pour une fois n’a pas été le premier à terminer, annule contre un joueur classé une centaine de points au-dessus.

Pour les autres la logique du classement elo a été respectée. Un sentiment de gâchis pour moi, après une belle partie jusqu’aux alentours du quarantième coup, j’obtiens un avantage décisif (promotion rapide puis mat en 14 d’après l’ordi) grâce à la supériorité de mon fou sur le cavalier de mon adversaire en finale. Au moment de conclure, j’ai la bonne idée, mais j’inverse l’ordre des coups et je finis par perdre la partie…  Jean-Luc a joué contre un joueur qui jouait plus vite que son ombre, et même peut-être plus vite que Bruno. Je n’ai donc pas pu voir grand-chose de la partie, qui s’est terminée rapidement par une défaite de Jean-Luc, qui selon ce qu’on m’a rapporté avait pourtant obtenu une bonne position. Christian s’est bien battu contre notre ancien camarade Florian, mais la paire de fous de Florian a fait la différence dans une finale où il fallait jouer précis pour espérer annuler. Je n’ai pas tout compris au début de partie de Boualem, une variante du Gambit Dame accepté où les noirs se sont retrouvés avec des pions triplés, et les blancs avec un pion en e7 ! Cela s’est fini par une finale de Tours où Boualem s’est battu longuement avec un pion de moins avant de se résigner à l’abandon. Plus tôt dans le match, Thomas a également perdu, malgré le début étrange du jeune Joachim (1.d4Cc6 2.e4d5 3.e5h5 ?! si je ne me trompe pas).

Défaite 5-2 contre Clichy.

Le dimanche, pour affronter Rueil, Harris, Guy et Hugo ont pris la place de Georges, Pierre et Jean-Luc. Rueil ne nous a pas sous-estimé et alignait une équipe nettement renforcée par rapport aux rondes précédentes, avec notamment quatre joueurs à plus de 2000. Faut-il croire que nous faisons peur ?

Le match est allé au bout du suspens avec plus de 5H 15 de jeu pour la dernière partie et un score très serré à la fin. Nous avons rapidement pris l’avantage, avec une victoire de Bruno pour commencer. Décidément en grande forme cette saison, le Lucky Luke du club signe une nouvelle fois un gain rapide. Ensuite c’est Thomas qui l’a emporté. Une victoire qui fait doublement plaisir, car enfin notre nouvelle recrue marque un point. Il faut dire que depuis le début de la saison Thomas a systématiquement joué contre des joueurs mieux classés. Une bonne attaque et une belle victoire pour Thomas aujourd'hui. Boualem a subi ce dimanche, et n’a pas résisté à l’attaque sur son roque. 0/2 sur le week-end, on entend déjà Georges le chambrer dans les semaines à venir. Il y’en a un autre qu’on peut chambrer, c’est moi-même, je dois bien l’avouer. Le résultat peut paraître satisfaisant, nulle contre un joueur bien mieux classé, mais j’ai de nouveau gâché une position très prometteuse (néanmoins le gain était moins facile que la veille). Il faudra un jour que j’apprenne à conclure une partie. Guy a mis la pression à son adversaire toute la partie. Au moment où la position semble s’égaliser le joueur de Rueil craque et donne sa Tour. Une victoire qui nous permet de mener 3 à 1 à ce moment du match, avec encore 3 parties en cours.

La dernière heure de jeu est stressante. Nos deux points d’avance semblent bien fragiles au vu des positions sur l’échiquier. Au premier échiquier Harris avait obtenu une bonne position, puis a loupé un truc quelque part et s’est retrouvé à défendre une finale de Dame avec un pion de moins. Une série d’échecs interminables s’est alors enclenchée. En manque de temps l’adversaire d’Harris ne semblait pas trouver la faille. Table 8, Hugo a cru un moment prendre l’avantage en finale grâce au gain d’une pièce obligée de se sacrifier. Cependant les deux pions liés de son adversaire étaient trop forts. Il abandonne et nous menons 3-2. Au quatrième échiquier Christian et son adversaire sont en zeitnot. Le joueur de Rueil croit voir une combinaison qui gagne un pion, mais loupe un coup intermédiaire et Christian se retrouve une pièce de plus ! De son côté Harris continu de lutter pour arracher la nulle dans une position où plus d’un à sa place aurait craqué depuis longtemps. La tension est à son comble. Le gain de pièce de Christian nous fait croire à la victoire. Puis c’est le drame. Harris finit par mettre son roi sur la mauvaise case et se résout à l’abandon.  Christian oublie la pendule et perds au temps… Défaite 4 à 3 sur le fil.

Notre objectif du maintien est toujours réalisable, mais il faudra se battre probablement jusqu’à la fin de la saison.

                                                            Les noirs jouent et gagnent (ma partie du samedi)

N3-r3


Commentaires

Ajouter un commentaire


Thomas le 11/01/2016 à 13:31

Ouai f4 te fais gagner un temps vu qu'il doit bouger son cavalier, un coup qui sert à rien^^

Aurélien le 11/01/2016 à 13:03

Bien vu !Dans la partie j'ai bêtement joué d2 avant f4, et avec cet ordre de coups cela ne marche plus du tout.

Thomas le 11/01/2016 à 12:08

f4 Cf2 d2 Re2 f3!