"Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours." Xavier Tartacover

Le 16/02/2016 à 21:34

Auteur : Admin

Tournoi interne - Quarts de finale - "Il n'a joué que des bons coups !"

Carré d'as

Le niveau est monté d’un cran et le spectacle fut au rendez-vous des quarts de finale du tournoi interne.

LA partie de ce lundi soir, et probablement la plus sérieuse candidate au prix de beauté du tournoi interne fut celle entre Jean-Luc, dit l’Hypnotiseur, face à Hugo, dit l’Imprévisible. Peu avant le match Jean-Luc avait déclaré se sentir mal à l’aise au milieu des maîtres du tournoi interne, il s’agissait probablement d’endormir la méfiance de son adversaire. Hugo a osé la complexe Sicilienne Najdorf pour jouer la qualification en demi-finale. Une erreur, peut-être, face à un Jean-Luc au sommet de sa forme. Des roques opposés, des marées agressives de pions, des sacrifices, l’Hypnotiseur était dans son élément. Mais il ne s’agissait pas, cette fois, de bluff. « Il n’a joué que des bons coups » dira Hugo à la fin de la partie, mi- admiratif, mi- dépité. A l’analyse, seul Jean-Luc semblait comprendre quelque chose à la position. Les spectateurs (le Champion en titre compris) n’osaient faire des propositions, tant le Grand-Maître maîtrisait son sujet.  Une qualification fracassante de Jean-Luc pour le dernier carré du tournoi.

Son futur adversaire était également en forme ce lundi soir. Guy, dit le Boa, était probablement vexé des commentaires sur son jeu et sur sa qualification un peu honteuse du tour précédent. Afin de prouver qu’il avait légitimement sa place dans le groupe des derniers rescapés du tournoi interne, Guy a lancé les hostilités dès le début de la partie. Son fracassant Cavalier prend pion e6 au sortir de l’ouverture a dû être apprécié de son adversaire du jour, Pierre, dit le Maître des Cavaliers. Le pion de plus n’a pas suffi à Guy qui a continué à jouer de façon agressive, et montrant des talents combinatoires qu’on ne lui connaissait pas, Guy a ramassé le matériel petit à petit pour finalement se qualifier pour les demi-finales.

Dans l’autre partie du tableau, une partie opposait Boualem, dit « Le Blitzeur » et numéro 1 elo du tournoi, à Luiggi, dit « L’Apprenti » et non classé. Difficile de faire plus déséquilibré sur le papier. Mais Luiggi ne s’est pas montré impressionné et n’a pas hésité à lancer l’assaut sur le roi ennemi. Cela a forcé Le Blitzeur » à réfléchir, mais, avec son sang-froid habituel, Boualem a repoussé une à une les attaques et engrangé le matériel. Qualification logique de Boualem, mais bravo tout de même à Luiggi d’avoir atteint les quarts de finale. Nul doute qu’il sera un redoutable adversaire la saison prochaine.

La quatrième rencontre opposait Matthieu, dit le « Modeste » au Président et Champion en titre. Face à la défense Nimzo-Indienne du Président, Matthieu avec les blancs a obtenu dans un premier temps une position favorable sous la forme d’un avantage d’espace et de la paire de Fous. Cependant l’échange de son meilleur Fou contre le mauvais fou adverse a facilité la vie des Noirs. La position est ensuite resté équilibrée jusqu’au 19ème coup, avec une légère pression du Champion en titre sur les pions pendants de son adversaire. Un 20ème coup joué un peu vite et Matthieu a perdu un pion sans compensation. La suite ne fut plus qu’une affaire de technique pour le Président qui aligne sa 12ème victoire d’affilé…


Commentaires

Ajouter un commentaire